skip to Main Content
31 Février : Gagner La Coupe Du Monde

Comment gagner la Coupe du Monde ?

1998, 2018, la France a gagné deux coupes du monde de football. Une fois avec Zidane, une fois avec Mbappé. Une fois avec Aimé Jacquet, l’autre avec Didier Deschamps à sa tête. A sa tête ? comme si les joueurs étaient les jambes et l’entraîneur était la tête. Un peu comme dans une entreprise traditionnelle où le patron décide de la stratégie et des moyens de la mettre en œuvre et où chaque employé connait son poste et doit s’y montrer le meilleur en respectant le schéma de jeu décidé à l’avance. Toutes les équipes et toutes les entreprises fonctionnent ainsi a priori. Alors pourquoi certaines gagnent-elles la Coupe du Monde et pas les autres ?

Définir l’objectif  : C’EST QUOI VOTRE COUPE DU MONDE A VOUS ?

Comme pour toute compétition, tout commence par la définition de l’objectif. Mais une fois qu’on a dit : je veux être champion du monde ou je veux aller sur la Lune (JF Kennedy dans son discours à la Rice University de Houston, le 12 septembre 1962, pour un alunissage réussi moins de 7 ans plus tard), encore faut il convaincre les autres, et passer par un certain nombre d’étapes.

Un travail de précision sur les mots, leur signification et surtout leur partage

Disons que la première sera la définition et le partage de l’objectif. Chez 31Février, on adore les dirigeants sûrs que toute la boîte sait où elle va, que tous les objectifs sont clairement définis et que chaque collaborateur (trice) sait ce qu’attends la Direction de la Compagnie. On les adore parce qu’évidemment ce n’est pas si simple. Définir une mission passe par un travail de précision sur les mots, leur signification et surtout leur partage. Autant gagner la Coupe du Monde ou atteindre la Lune est clair et engageant autant devenir une entreprise innovante, éco-responsable , compétitive ou leader sur son segment ne fait pas franchement rêver… Mais la première étape pour gagner votre Coupe du Monde, ce sera néanmoins de définir cet objectif là, clairement, de préférence en le partageant le plus tôt possible avec vos dirigeants et vos équipes. Sans rodomontades. Sans modestie non plus. Juste dire : notre objectif à 3 ans, à 5 ans c’est ça !

Se souvenir de Johann Cruyff, de Nespresso, de Mini et d’Apple…

Définir les moyens pour l’atteindre

Une fois l’objectif défini, il va falloir travailler sur les moyens nécessaires pour l’atteindre. Imaginons un capitaine de frégate décidant de se rendre à Valparaiso. Quelles étapes pour atteindre la côte chilienne ? Votre job c’est le même. Comment allez vous arriver à votre objectif ? Quels moyens allez vous devoir mettre en œuvre ? Comment changer vraiment votre entreprise au fil des mois ou des années ? Comment réduire votre empreinte carbone en 5 ans ? Quelles étapes pour y parvenir ?

Là encore, sur ce chemin, vous devrez vous appuyer sur votre équipe, partager avec elle, l’embarquer autant qu’elle s’embarquera. Il vous faudra aussi mêler certitudes et doutes. La certitude d’autant plus forte que l’objectif est clair et les changements de cap assumés collectivement. Vous ne pourrez pas décider de tout tout seul. Vous ne pourrez y arriver qu’en associant les autres, en faisant appel à d’autres visions, d’autres regards.

Les CODIR sont remplis de travaillomanes et pas de rebelles

Notre métier est alors de vous accompagner, de vous aider à accepter ces autres regards, à les autoriser aussi. Les CODIR sont remplis de gens silencieux, ou pire de jumeaux tous issus des mêmes formations, tous travaillomanes d’après Process Com, tous d’accord. Alors qu’en période de changement, de challenge, les différences sont essentielles ne serait ce que pour remettre en cause les certitudes. Nous aimons les iconoclastes, les différends, les rebelles,…, tant ils peuvent bouleverser les chemins tous tracés et obliger à, sinon en changer, du moins argumenter vraiment pour ne pas changer justement… Ne jamais oublier que les coupes du monde se gagnent souvent par une différence, un changement de cap : le football « total » des équipes néerlandaises des seventies (même s’ils ont perdu leurs deux finales), la vente d’une cafetière innovante pour devenir leader du marché du café pour Nespresso, la personnalisation à outrance pour devenir un constructeur automobile ultra-rentable pour Mini, la vision de téléphones multi-usages plutôt que de téléphones miniaturisés pour permettre à Apple de chasser Nokia de son propre marché…

Définir l’organisation et le schéma de jeu

Maintenant que vous savez où vous voulez aller et avez une idée du chemin à prendre pour y aller, il va falloir composer votre équipe. Dans l’idéal, vous pouvez définir les postes indispensables à pourvoir, ceux pour lesquels il vous faudra les meilleurs. Pour chacun, prenez le temps de faire une définition de poste, de ses rôles dans l’équipe, des qualités requises, des défauts éliminatoires. Pensez fonction, outil à disposition du chemin à parcourir jusqu’à l’objectif. Quand vous aurez ainsi défini chaque poste, vous allez pouvoir commencer à réfléchir à l’interaction entre chacun d’eux. Ils vont devoir jouer ensemble, à l’unisson. Imaginez les combinaisons les meilleures pour que votre équipage soit à la fois capable de mener à bien l’aventure ensemble. Cet ensemble va être nécessaire sur la deuxième partie, la plus difficile, l’humain.

Ne changez pas les intitulés de postes de vos managers, formez les, accompagnez les…

Parce que même si dans l’idéal vous avez tracé le portrait parfait de votre équipe type, à moins que vous ne soyez en création d’entreprise ou de BU, il va falloir faire avec les joueurs mis à votre disposition… C’est sans doute pour cela qu’on parle de composition d’équipe : il va falloir composer… Mais s’il vous venait à l’idée de faire l’économie de la composition d’équipe idéale en mettant directement en scène l’équipe actuelle, en changeant juste quelques intitulés de poste, vous savez bien que vous ne gagnerez pas la Coupe du Monde… Vous vous priveriez alors de l’exigence nécessaire à chacun pour s’adapter au rôle qui lui est dévolu. Le cadre fixé vous servira de référence. Chacun devra tendre à se rapprocher autant que possible de vos attentes, quitte à être accompagné, formé, coaché…  Vous vous priveriez aussi, en cas de départ, de la possibilité de recrutement du profil dont vous avez besoin et seriez tenter de prendre un clone du ou de la partante.

Les faire jouer ensemble pour gagner la Coupe du Monde

Dernier point : les meilleurs joueurs aux meilleurs postes ne sont pas la garantie de gagner la coupe du monde. Souvenez vous qu’en 1998, Aimé Jacquet s’était passé de Cantona et qu’en 2018, Deschamps a refusé les services de Benzema, deux joueurs jouant pourtant dans deux clubs Champions d’Europe… L’un comme l’autre ont préféré privilégier le groupe aux individus. Ce qui fera la différence, dans une équipe de foot comme dans un équipage ou dans une entreprise, c’est la capacité de chacun à s’effacer au bénéfice du groupe.

Au-delà de la grâce de la phrase, il est évident que c’est la capacité de chacun à donner le meilleur de lui-même au sein du groupe qui vous fera avancer. Mais comment créer cette alchimie ?

Evitez les équipes exclusivement composées de mêmes…

Chez 31Février nous ne sommes pas des magiciens (quoi que…) mais nous avons quelques convictions profondes :

  • les équipes qui bossent bien ensemble s’entendent bien et pour s’entendre bien, il faut se connaître un peu, beaucoup…
  • les équipes efficaces sont composées de personnalités différentes et complémentaires. Exemple : une équipe composée exclusivement de X, de HEC, d’énarques, d’élèves issus tous de la même école, ça ne marche pas…  comme une équipe de foot composée uniquement de gauchers serait délicate à faire jouer… (on ne dit pas que tous les X jouent comme des gauchers…)
  • les équipes connaissant le rôle de chacun et partageant le même objectif sont des équipes qui gagnent. Pensez y au moment de l’établissement des objectifs communs par exemple…
  • le coaching d’équipe transforme des groupes d’individus en équipes…
  • En clair, appelez nous, on peut vous aider et vous donner des exemples…

Autres besoins

Back To Top